LA GROSSESSE

Prévenir et améliorer les désagréments liés à tous ces changements d’équilibre générés par la grossesse.
Chères petites mamans, bienvenue dans la merveilleuse aventure de la maternité. Votre corps est bien fait et a toutes les capacités de s’adapter à ce grand changement d’équilibre hormonal, postural, psychique, circulatoire, …qu’est la grossesse.

Conception

Une approche globale de rééquilibrage de la colonne et du bassin associé à un protocole de moxibution donne de très bons résultats lorsqu’il y a difficulté de procréation. (À condition bien entendu qu’il n’y ait aucune lésion anatomique).

Grossesse

Les modifications posturales :

Le premier réceptacle de toute vie humaine est le bassin et il aura à suivre l’antéversion occasionnée par la croissance du bébé et le changement de fonctionnement du diaphragme (muscle inspirateur principal qui sépare la cavité abdominale de la cavité thoracique)
Tous ces bouleversements biomécaniques devront se faire sur une courte durée : 41 semaines. Parfois ces structures ont du mal à suivre parce qu’il existe un petit « blocage » d’une articulation ou de ligament d’un côté et le système s’emballe et va provoquer des douleurs sciatiques, lombaires, costales, canal carpien…ne restez pas avec ces douleurs, par des techniques très douces et très simples l’ostéopathie arrive à les faire céder.
D'autres manifestations désagréables peuvent être éviter : jambes lourdes, nausées, douleurs des voutes plantaires...

Les bouleversements psychiques :

L’imprégnation hormonale est telle que la sensibilité est à fleur de peau et que les émotions sont exacerbées : la tristesse, l’anxiété peuvent devenir angoisses et de la même façon que vous pouvez passer d’un instant à l’autre du rire aux larmes, la joie qui se transforme en euphorie. Lorsque ces perturbations de l’humeur sont passagères, les fleurs de Bach sont de merveilleuses alliées ainsi que l’approche en médecine chinoise.


Naissance

Se préparer à la naissance c’est aussi arriver au jour de l’accouchement en étant en possession de la meilleure forme possible.

Aider le déclenchement

Quand le bébé se fait attendre un protocole qui allie ostéopathie et médecine chinoise peut permettre de provoquer le travail de manière naturelle.

Réussir son allaitement

Quand le bébé ne tète pas suffisamment, le lait produit stagne et provoque une congestion et une inflammation. Elle se traduit par un gonflement, de la chaleur et des zones de tension douloureuses dans le sein. La sécrétion d’une hormone appelée Ocytocine peut entraîner d’autres symptômes comme la sensation de soif, des contractions utérines et des bouffées de chaleur.
En médecine chinoise, il existe des protocoles qui peuvent entraîner la sédation de ces douleurs aussi bien pour les mamans qui désirent allaiter que pour celles qui désirent stopper.
Pour la maman qui a décidé de ne pas allaiter ces symptômes de montée de lait peuvent survenir et engendrer des douleurs qui peuvent gêner l’instauration de la relation mère-enfant.

Cabinet de Chasselay
  • 33,rue des Merciers
    69380 CHASSLAY
  • 06.10.49.91.58
  • Mardi
    Jeudi
    Samedi
Cabinet de LYON 9ème
  • Rés "LE PAREDOR"
    38, rue Mal de Lattre de Tassigny
    69909 Lyon
  • 04.78.83.17.21
  • Lundi
    Mercredi
    Vendredi
Cécile CAUDRON-ABY
  • OSTEOPATHE
  • Techniques tissulaires et énergétiques